Saisissant l’occasion donnée par la fin de la labellisation des équipes d’accueil, le laboratoire des pénalistes change de nom pour devenir l’ISCrim’ (lisez is-crim’)

Pourquoi ?

  • Pour plus de lisibilité, parce qu’il a souvent été reproché à l’acronyme EPRED d’interroger plus qu’il ne renseignait ;
  • Pour montrer notre attachement à l’Institut de Sciences criminelles créé par Jean Carbonnier à Poitiers en 1951 ;
  • Pour mettre l’accent sur l’importance des Sciences criminelles qui, au-delà du droit pénal, sont au cœur de plusieurs formations proposées par la faculté